1 septembre 2018

Ma vie à Porto : que suis-je devenue 6 mois plus tard?

travailler à l'étranger s'installer au portugal trouver un travail à l'étranger s'installer à Porto

Hello vous!

J’espère que vos allez bien. Je ne vais pas commencer cet article par « j’ai disparu je suis désolée ». Je pense que vous avez remarqué qu’il n’y avait pas d’activité depuis un bon moment. Il était donc important de vous faire un article récapitulatif de ce qui m’est arrivée depuis maintenant Janvier 2018 mais surtout où je serai à partir de Septembre.

Si vous avez cliqué sur cet article juste à cause du titre, et que vous ne me connaissez pas, alors vous êtes bien curieux haha. Pour faire un petit récapitulatif : étudiante en marketing de luxe, en 3ème année à Paris, je décide à partir du mois de janvier de faire un stage à l’étranger. Je vous explique juste ici d’ailleurs toutes les raisons pour lesquelles j’ai décidé de quitter Paris.

Apprendre à vivre

Pas facile de réajuster sa vie dans un pays où l’on ne connait personne. Heureusement pour moi, je connais la langue. Mais, c’est une connaissance que j’ai du adapter au monde du travail, parce que oui, je parlais la portugais du village. Ca a été une première difficulté : penser en français, travailler en portugais (avec des mots soutenus dont je ne connaissais RIEN) et en anglais.

J’ai été donc pendant 6 mois web-marketeer pour le marché français. Un métier que j’ai du apprendre de A à Z. C’est bien à ça que servent les stages. Et bien, je peux vous assurer que j’ai été servie haha. Avec mes heures de travail, j’ai eu beaucoup de mal et j’ai mis beaucoup de temps à stabiliser ma vie à Porto. Après 3 mois passés sur place, je ne connaissais rien de la ville. Je vous jure, j’en ai honte mais c’est la triste réalité.

Après ces trois premiers mois un peu chaotique qu’on se l’avoue : manque de la famille, des amis, savoir si on a fait le bon choix, devoir faire à manger, les lessives, le ménage…. (apprendre à être indépendante quoi), les trois derniers mois ont pris une toute autre couleur. Avoir sa petite routine, commencer à se faire des amis, à sortir, réussir à manager son temps, ses courses, voir que t’arrives très bien à cuisiner et à gérer un appartement etc. Et là j’ai vraiment compris que je ne regretterais pas Paris.

Si Paris me manque ? Dans un certain sens, oui. Cependant, je suis tellement plus positive au Portugal que, quand l’entreprise m’a proposé un CDI, je n’ai pas su refuser. Et c’est dans cette phrase que vous allez comprendre que : je reste et m’installe à Porto. Il y a pleins de raisons pour lesquelles j’ai eu envie de rester et je vous ferais un article si vous le souhaitez.

Le blog

Le blog dans tout ça? Il s’est un peu perdu dans tout ce cahot qu’on se le dise. Écrire m’a manqué. Vraiment. Communiquer et échanger avec toutes les personnes qui me lisent… Vous imaginez pas le gros vide que ça a créé. Et c’est dans ces moments là que je me rends compte que j’adore ce bébé blog. Il va y avoir beaucoup de changements pour celui-ci, vous imaginez bien qu’en changeant de pays etc il faut que le blog évolue. Je vous prépare un article pour tout vous expliquez comme d’habitude.

A la suite de cette expérience, j’aimerais en savoir davantage sur vos vies. Témoignez, écrivez en commentaires, quelle est la chose qui a bouleversé votre vie?

Coeur sur vous,

Marine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

THE LESS YOU CARE, THE HAPPIER YOU WILL BE

latest vlogs